L''information vient de nous parvenir en salle de rédaction:

Le Trou d'Cheu, après un excellent départ, vient de prendre le virage Est à 

vive allure !!!

 

Jean-Louis Giraudeau est ravi de la tournure que prend la reconstruction de l'écluse.

Les équipes toujours présentes et super motivées ont accompli un travail de Titan.

A la pioche et à la main, les pierres ont été retirées des éboulis dus aux tempêtes.

Dans 20 à 30 cm de vase, elles ont été passées aux bâtisseurs et le Trou d'Cheu a retrouvé

la configuration du jour d'avant Xynthia.

 

                                                                                                                                                                   J.L.G.

bbtdc

 

Peut-être cette photo aura-t'elle le mérite de faire se retourner les visiteurs (du site ou d'ailleurs) sur le travail entrepris...

Et sur l'existence du site.

Devant une trentaine d'adhérents, le Président Jean-Claude Coureau a effectué le bilan de l'année écoulée.

Puis se sont succédés les rapports:

- rapport moral, actions engagées (Circuit des Puits et Ecluse) Maison de la Dune et celle à venir (Phare de Trousse-Chemise),

- rapport financier présenté par Michèle Solère.

Il a été procédé à l'élection du tiers sortant. Un nouveau venu est élu: Patrick Hallereau.

Le temps fort de cette A.G. a été l'intervention de Grégory Ziebacz de Ré Nature Environnement.

Il a presenté les mammifères marins présents autour de notre île, les différentes tortues.

Il faut surtout retenir le nombre croissants d'échouages qui dans la plupart des cas se soldent par des décès.

Des remises à l'eau ont malgré tout eu lieu et ont donné des photos remplies d'espoir.

                                                                                                                                                      J.L.G.

 

 

 

En ce dernier lundi de juillet, la fameuse claie qui devait être débouchée, a enfin pu être réouverte.

Mais que d'efforts! Une équipe à chaque bout et à coups de pioche et de barre à mine, le conduit 

a été dégagé. L'écoulement est cependant trop faible pour assurer une efficace évacuation de l'eau.

Comme pour la première claie réouverte, il faudra buser en tuyau de 3 mètres de long et de diamètre 60cm, 

en P.V.C. armé et annelé. (Ci-dessous)

 Quant au mur, 8 mètres environ ont été remontés. Comme prévu, il devrait y avoir assez de pierres enfouies 

pour rebâtir à l'identique des années 80.

Un immense merci à tous pour votre participation.

Promis, on se retrouve à la marée d'août pour continuer et "prendre le virage" ensemble.

 

Jeu de cache-cache

Et à l'autre bout, côté intérieur

                                                                                                                                                    J.L.G.

Jamais nous n'avions été aussi nombreux!

30 bénévoles de 10 à 80 ans s'étaient joints aux 4 membres du bureau de l'A4p pour,

dégager les pierres envasées, passer celles-ci aux bâtisseurs, remonter le mur.

Une équipe s'était formée pour ouvrir la claie prévue pour une remise en service.

Mais il s'est révélé que la seconde claie était plus facile à démonter. 

C'est désormais chose faite: l'écluse peut se vider.

Et sous l'effet des flux et reflux, le courant généré va finir de la dévaser.

La pose d'une conduite en PVC sera faite quand le niveau sera jugé bon.

Malheureusement, il a fallu détruire le travail des anciens.

Ceux-ci avaient construit la claie selon la méthode du "dolmen": 2 pierres verticales sur lesquelles est posée une grande pierre qui sert de chapeau.

Mais au fil des décennies, les dalles de toit se cassent, s'écroulent.

 

L'écluse à poissons de la Moufette à St-Clément-des-Baleines mesure 1038 mètres de long. / © FTV

L'eau a donc de plus en plus de difficultés à s'écouler...

 

 

Demain, 31 juillet,tous se sont promis de se retrouver pour continuer. A 12h30.

 

 

 

 Jacques: "Mon dos!"

 

 La claie promise à destruction, mais qui restera.

  

Les pieds dans la vase! Quel bonheur!

                                                                                                                                                            J.L.G.